Skip to content

L'innovation ouverte : le cas du Palais des congrès

Avec l’ouverture du Lab événementiel en 2019 et plusieurs collaborations concrètes avec de jeunes pousses innovantes, le Palais des congrès de Montréal démontre que l’innovation ouverte n’est pas seulement un objectif, c’est une réalité qui a déjà de nombreuses retombées.

innovation ouverte

Rappelons que l’innovation ouverte est l’expression consacrée pour parler d’une collaboration entre des entreprises d’un secteur ou d’une région afin d’accélérer la recherche et le développement d’innovations ensemble plutôt que chacun de son côté. Depuis sa création, le MT Lab facilite l’innovation ouverte auprès de ses grands partenaires, comme le Palais des congrès, dans le domaine du tourisme et du divertissement.

« Le Palais fait en effet partie de ces organisations innovantes qui désirent s’allier aux start-ups, souligne Emmanuelle Legault, PDG du Palais des congrès. De cette vision découle notre désir de nous rapprocher de partenaires comme le MT Lab et son réseau. »

Depuis quelques années, le Palais des congrès est littéralement devenu le carré de sable des start-ups. C’est le cas de Re-Ak, startup alumni du MT Lab, qui a pu tester son système d’évaluation de l’expérience des participants à l’aide d’outils biométriques dans un environnement événementiel.

« Notre solution fonctionnait avec des gens assis, mais elle n’était pas adaptée à l’événementiel, reconnaît Frederic Simard CEO, Re-Ak. Nous avons d’abord validé l’idée, puis nous avons travaillé avec le Palais des congrès afin d’adapter notre solution avec des gens en déplacement. » En comprenant les besoins sur le terrain et en testant sa solution dans la réalité de grands événements, Re-Ak a pu raffiner son offre et la valider tant au niveau technologique que stratégique.

innovation ouverte

« Le plus difficile, confesse Frederic, c’est d’entrer en contact avec les gens. Quand on a la chance de parler directement avec un client, c’est là qu’on comprend mieux ses besoins. On s’ajuste, on répond aux questions, on développe un prototype et on offre une meilleure solution. »

La collaboration avec le Palais des congrès a permis à Re-Ak de développer rapidement une solution efficace. « L’appui et l’impact ont été majeurs », précise Frederic Simard. Désormais, il peut proposer sa solution en s’appuyant sur la crédibilité et la visibilité du Palais. « Nous jouons pleinement notre rôle de catalyseur, se réjouit Emmanuelle Legault. Et nous profitons d’une nouvelle expertise pour nous distinguer auprès de nos clients. »

« Pour les petites entreprises comme la nôtre, explique pour sa part Gabriel Tétrault, CEOBrite4, start-up incubée au MT Lab en 2020-21, il est essentiel de trouver des partenaires qui nous donnent l’opportunité de rayonner. Le Palais des congrès a un réseau immense. Quand on dit qu’on travaille avec lui, ça nous ouvre des portes. »

Brite4 a répondu à un appel d’offres pour développer et moderniser le système de bornes de billetterie en libre-service. « On était avant tout dans le domaine de l’alimentation, précise Gabriel Tétrault. Nous mettons en place des solutions matérielles qui permettent d’interfacer avec les utilisateurs et les opérateurs. » La jeune pousse a travaillé avec TicketPro. « On est venu avec des propositions auxquelles ils ne pensaient pas », ajoute le CEO de Brite4. Il a ainsi proposé une solution innovante qui permet de faire un suivi à distance. « La pandémie a ralenti notre élan, admet-il. Nous devions tester nos bornes conçues et fabriquées à Montréal pour le Salon de l’auto 2021. Mais ça ne nous a pas empêchés d’avoir de nouveaux contacts. »

Les deux entrepreneurs s’entendent pour dire que la collaboration permet de répondre à des besoins spécifiques et que le partenariat avec une grande entreprise leur a ouvert de nouveaux horizons.

Créé en septembre 2019 par le Palais des congrès, le Lab événementiel propose par ailleurs un catalogue d’offres et d’entreprises innovantes avec pour mission de repenser les événements et d’offrir la possibilité de les personnaliser en fonction d’un public particulier et des objectifs de l’organisateur.

« Notre modèle d’affaires a évolué, poursuit Emmanuelle Legault. Notre ouverture à l’innovation fait partie d’un plan stratégique qui nous permet de nous distinguer sur le marché international. » Les experts du Lab événementiel déploient une série d’options innovantes comme les pauses-santé, le réseautage, des formules inédites de cocktail ou encore des expériences en intelligence artificielle qui donnent une valeur ajoutée aux événements.

« Avec un tel éventail de possibilités, conclut Emmanuelle Legault, le Palais des congrès devient un vecteur de la créativité montréalaise où l’innovation ouverte apporte de nouvelles perspectives. »

Paru initialement le 31 janvier 2022 sur Tourisme Express