Le dévoilement de la 5e cohorte du Programme Incubation

programme incubation

Le dévoilement de la 5e cohorte du Programme Incubation

Dans l’esprit de tous, la rentrée scolaire marque le début d’un temps nouveau. Les feuilles vertes laissent place à des teintes de couleurs chaudes et un vent de changement se fait ressentir. Le MT Lab n’y fait pas exception, alors que le processus d’appel à candidature pour découvrir les plus récentes solutions innovantes dans l’écosystème arrive à sa fin.

Suite à la période de délibération de nos 12 grands partenaires, le MT Lab est fier d’annoncer le lancement de la 5e cohorte du Programme Incubation au moment où le programme fait peau neuve!

programme incubation

Durant la pandémie, l’équipe du MT Lab est retournée à la table à dessin afin d’analyser comment la mise à jour du Programme Incubation pourrait bénéficier aux entrepreneurs de l’écosystème qui cherchent à percer dans l’industrie en confirmant leurs premiers clients, et ce, en plein contexte de relance économique.

Le Programme Incubation est un accompagnement sur 12 mois proposé de façon hybride aux entrepreneurs, afin de permettre d’accélérer leur développement des affaires en tourisme, culture et divertissement.

Avec la digitalisation des échanges et de nos capacités d’accompagnement, le nouveau Programme Incubation, composé de 10 entreprises ayant un fort potentiel d’impact pour l’industrie, sera offert en présentiel et en virtuel afin d’optimiser l’atteinte des objectifs des entreprises innovantes.

Héralys

Fatoumata Fofana, présidente d’Héralys, qui est un cabinet de conseils qui développe des outils pour améliorer l’intégration des immigrants sur le marché de l’emploi.

Hilo Smart Mirror

Zack Elorfi, président d’Hilo Smart Mirror, qui design et fabrique des miroirs intelligents et effectue le développement du logiciel qui agit comme le cœur et le cerveau de leurs miroirs intelligents.

Hôtel UNIQ(1)

Myriam Corbeil, cofondatrice et présidente de l’Hôtel UNIQ, qui développe des Unités, Nomades, Insolites, québécoises qui parcourent la province à la recherche de lieux exclusifs dans des régions où il manque d’hébergement.

LabNCo

Nicolas Labrie, architecte principal, fondateur et président de LabNco, qui offre des services de design d’expériences intégrant les sciences cognitives, technologies & storytelling pour un impact supérieur afin de maximiser la rétroaction, le consensus et le succès.

LifeLine

Laurent Mailloux, cofondateur de LifeLine, qui offre un service réseau de chargeurs portatifs permettant aux établissements d’attirer plus de clients et d’en apprendre plus sur leurs comportements grâce aux données récoltées.

Locapaq(1)

David Tall, président de Locapaq, qui facilite l’accessibilité au plein air avec la location d’équipements diversifiés et de qualité, ainsi que l’organisation d’activités guidées et la tenue de kiosques d’interprétation durant des événements grand public à travers le Québec.

Otis Nature

Carl Otis, codirecteur général d’Otis Nature, qui développe et fabrique le premier prêt-à-camper (PAC) à accès universel au Canada.

Radish

Georges Kattar, cofondateur et directeur des opérations de Radish, qui a pour objectif de servir les besoins des entreprises et des individus qui constituent l’industrie locale de la restauration. Par la même occasion, Radish fournit les outils technologiques et le support nécessaire pour permettre aux restaurants de moderniser leurs opérations tout en préservant leur lien avec leur clientèle.

Ramble

Paul Roberge, président-directeur général de Ramble, qui est une plateforme permettant aux locaux et aux touristes de réserver des expériences créées par des individus et des entreprises possédant une expertise unique.

Retournzy(1)

France Gosselin, trésorière et membre travailleur de Retournzy coop de solidarité, qui offre une solution innovante et clé en main de distribution (location), de collecte et de lavage/d’assainissement pour les services alimentaires à Montréal, afin de permettre la réduction des déchets à la source dans le domaine de la restauration à emporter.

Quelques mots sur l’incubation au MT Lab

Ces entreprises auront l’opportunité de participer à 12 ateliers qui leur permettront de perfectionner leurs connaissances et leurs compétences en développement des affaires, en adaptation de proposition de valeur, en paramétrage de projets innovants, en financement de projets, et plus encore.

Les entreprises pourront aussi compter sur les experts du MT Lab afin de comprendre en profondeur ce qu’est l’industrie du tourisme, de la culture et du divertissement, sans oublier la cartographie complète des acteurs clés, les différents modèles de gouvernance et la place de l’innovation dans l’industrie.

Suite aux 12 ateliers, les incubés de la 5e Cohorte profiteront de 9 mois d’accompagnement personnalisé avec l’entrepreneur en résidence du MT Lab, des opportunités de pitchs avec des clients potentiels et des rencontres enrichissantes avec les entreprises Alumni du MT Lab, afin de favoriser au mieux leur adéquation commerciale avec le marché ciblé.

Aux premières loges pour capter les nouvelles opportunités

Entre-temps, l’appel à candidature pour rejoindre la 6e Cohorte du Programme Incubation en janvier 2022 est déjà lancé. Vous connaissez des entreprises innovantes désireuses de propulser leur innovation en tourisme, culture et divertissement?

Pour en savoir plus et postuler, c’est par ici  –> bit.ly/3xB0VL8

Paru initialement le 4 octobre 2021 sur Tourisme Express

Innover pour relancer le centre-ville de Montréal

innover

Innover pour relancer le centre-ville de Montréal

Lorsque nous dégustons un bon repas dans un bistro local, nous oublions souvent le rôle social qu’entretiennent les restaurateurs et les établissements gastronomiques dans une communauté.

En effet, la crise sanitaire a lourdement affecté l’industrie de la restauration, mais celle-ci n’a pas encore dit son dernier mot. L’arrivée des beaux jours est précurseur d’une hausse de l’achalandage et de l’apparition des terrasses qui parsèment la vue au centre-ville.

Revitalisation et programmes d’aide

Depuis le début du mois de mai, la confiance se solidifie à Montréal alors que la ville a fait  l’annonce d’un investissement de 4,5 M$ pour former le nouveau Fonds de la relance des bars et restaurants du centre-ville.

Alors que les restaurants et les bars font partie intégrante de la vie urbaine, dynamique et cosmopolite de Montréal, le programme de relance qui sera piloté par PME MTL permettra de dynamiser le centre-ville à l’aube d’un assouplissement des mesures sanitaires partout à travers la province.

Avec un été qui s’annonce marqué par le tourisme local pour les vacanciers québécois, la métropole montréalaise se prépare à la relance de l’activité économique et profitera de l’affluence notable des touristes qui désirent vibrer au rythme électrisant du centre-ville.

Une reprise du tourisme festive et à échelle humaine

On peut résumer la tendance du retour des touristes au centre-ville en 3 éléments :

1. La (re)découverte des commerces locaux

De l’enveloppe de 60 M$ du plan de relance économique de la Ville de Montréal, 12 M$ sont dédiés au secteur commercial. Avec ces leviers, les commerçants et principales artères commerciales ont ainsi l’occasion de redéfinir l’attractivité de leur offre, de (ré)-enchanter le visiteur et d’encourager l’économie locale. Une solution comme celle de Milo, facilitant la découverte des meilleures adresses non-franchisées et son important taux d’adoption exprime bien cet engouement renouvelé des touristes pour le « commerçant du coin ».

2. La création d’expériences piétonnes et éphémères

Récemment, les regards étaient rivés sur le Partenariat du Quartier des spectacles alors qu’il a annoncé à son tour un plan de relance de 9 M$ afin de permettre d’augmenter plusieurs zones éphémères dédiées aux piétons, aménager de nouvelles terrasses et mettre en place de nouveaux équipements et mobiliers pour favoriser la tenue d’événements publics. On peut donc s’attendre à voir le centre-ville devenir un immense parcours déambulatoire: une zone de détente, de rencontre comme de bien-être. Notre startup Alumni Ottomata a d’ailleurs produit l’oeuvre interactive «Splinter» pour créer un moment de communion malgré les mesures sanitaires en vigueurCe que recherchent assurément les touristes à l’issue du confinement. En ce sens, issu d’un partenariat entre le Quartier des spectacles, Montréal centre-ville et Tourisme Montréal, Les aventures du cœur de l’île prévoit l’aménagement de 11 oasis et zones piétonnes pour se relaxer ou manger dans un périmètre allant du fleuve Saint-Laurent à la rue Sherbrooke et de l’avenue Atwater à l’avenue Papineau.

innover

3. La tenue d’événements publics intimes et rassembleurs

Les promoteurs événementiels ont redoublé de créativité pour offrir des concepts respectant le seuil maximal de personnes pour des rassemblements intérieurs et extérieurs. Pour le touriste, c’est l’opportunité de vivre ces expériences dans un cadre beaucoup plus intime – et qui sait si certains de ces concepts ne perdureront pas au-delà de la pandémie. Après tout, la tendance aux micro-événements inédits et insolites existaient déjà avant la pandémie, qui sait si cette tendance pourrait bien s’être accélérée? Pour les porteurs de projet, c’est donc l’opportunité d’offrir des solutions ou micro-expériences qui viennent enrichir ce cadre intimiste et à échelle humaine.

L’innovation comme moteur de la relance!

Suite à l’annonce de multiples investissements par la Ville de Montréal, de nouveaux concepts innovants devront être introduits cet été afin de permettre l’animation de plusieurs rues et espaces en simultané tout en répartissant l’achalandage des visiteurs sur le territoire.

«Bien que notre lutte contre la COVID-19 ne soit pas terminée, l’arrivée du beau temps et l’accélération de la vaccination nous permettent d’envisager un été stimulant et un centre-ville vibrant cette année. La Ville de Montréal souhaite donner au centre-ville l’impulsion nécessaire pour relancer efficacement son économie, mais aussi ses scènes culturelle et gastronomique», soulignait la mairesse Valérie Plante dans un communiqué à ce sujet.

Avec une réouverture progressive de l’économie, le temps n’est plus à la réflexion, mais plutôt à l’action! Cette relance économique représente une belle opportunité pour les innovateurs qui souhaitent se surpasser.

Avec la période estivale et la reprise graduelle du tourisme urbain, une multitude d’opportunités se profileront pour ceux et celles qui désirent améliorer l’expérience touristique dans la métropole.

Paru initialement le 31 mai 2021 sur Tourisme Express

La collaboration entre une entreprise innovante et une grande entreprise: quelques leçons pour passer de rêve à réalité

collaboration

La collaboration entre une entreprise innovante et une grande entreprise: quelques leçons pour passer de rêve à réalité

HookMotion et la Société des casinos du Québec l’ont fait! Et s’il était possible d’améliorer la satisfaction client par l’expérience utilisateur combinée à la collecte de données? Ou encore de faciliter le travail conjoint entre l’humain et le logiciel? HookMotion et la Société des casinos du Québec innovent ensemble sur le sujet.

Le temps d’une entrevue, Dominic Morin-Proulx, COO, nous présente HookMotion. Cette entreprise est spécialisée en vision par ordinateur. HookMotion améliore les outils de surveillance à l’aide d’analyses autonomes et, en temps réel, des caméras existantes.

collaboration

Raconte-nous l'histoire de ta collaboration avec la Société des casinos du Québec. Comment avez-vous fait pour en arriver là?

« La compagnie a commencé suite à un « reverse pitch » de la Société des Casinos du Québec dans le cadre d’un cours universitaire en entrepreneuriat à l’ETS enseigné par Luc Giguère.

J’ai rencontré Matthieu (co-fondateur/CEO) durant la formation des équipes et Matthieu a contacté Samy (co-fondateur/CTO) qui travaillait chez IBM à l’époque afin de se joindre à nous.

Dans notre tête, ce projet était davantage qu’un projet académique, et nous étions déterminés à relever le challenge. Les défis initiaux présentés par la Société des casinos du Québec entouraient le suivi des tables de jeux et la complexité du processus.

Le processus de suivi de performance des tables/joueurs demandait d’être modernisé pour être plus performant et ainsi correspondre aux standards élevés du Casino. Lorsque nous avons entendu le reverse pitch à l’époque, nous avons bien senti le côté privilégié d’avoir la chance de découvrir un univers qui nous était inconnu. Après avoir compris le fonctionnement réel en casino et senti l’opportunité, nous avons tous quitté nos emplois (Samy qui travaillait à Toronto a déménagé à Montréal) et nous avons fondé HookMotion afin de nous consacrer à 100% à construire la compagnie. »

Explique-nous en détail ta solution?

HookMotion propose une solution conçue pour répondre aux enjeux de surveillance en casino. Sa solution, TableMotion, utilise l’apprentissage machine et la vision par ordinateur pour simplifier les processus de surveillance et de collecte de données. Dans le cas du Casino, nous aidons au suivi des tables de jeux en collectant de l’information sur leurs performances ainsi qu’en détectant toute anomalie potentielle.

As-tu un conseil à donner à un jeune entrepreneur qui démarre et hésite à faire affaire avec un partenaire?

« Il est impératif de trouver un acheteur potentiel de la solution afin de créer une boucle de rétroaction lors du développement d’un produit. Il n’y a rien de pire que de développer dans l’ombre durant plusieurs mois et se rendre compte après aussi longtemps que la solution développée ne répond pas vraiment au besoin initial. »

Si on devait résumer en une phrase, collaborer avec un partenaire permet de valider le besoin du marché grâce à la rétroaction constante.

Quels sont vos prochains projets à venir et quoi d'autres pour vous dans les prochains mois?

« Nous effectuons actuellement quatre projets pilotes, dont trois à l’international. Le but de ces pilotes est de valider la solution dans plusieurs marchés différents.

En même temps, nous préparons notre « seed round » (ronde de financement) pour agrandir l’équipe afin d’assurer notre capacité d’installation de plusieurs contrats générés par nos distributeurs internationaux. »

Une collaboration à deux voix

Du côté du partenaire, Loto-Québec est fier de s’impliquer dans l’écosystème de l’innovation québécoise avec les incubateurs montréalais tels que le MT Lab et le Centech. Ces incubateurs vont propulser des entreprises innovantes comme HookMotion. Encourager cette entreprise montréalaise spécialisée en intelligence artificielle est une belle occasion pour Loto-Québec de valoriser la créativité et le savoir-faire d’ici.

« Les entrepreneurs derrière HookMotion ont effectivement beaucoup de potentiel et font preuve d’un grand esprit d’innovation. De plus, leur entreprise contribue activement à l’économie québécoise en créant des emplois de qualité. La collaboration avec HookMotion implique des équipes d’innovation de Loto-Québec et de la Société des casinos du Québec. La mise en commun des expertises complémentaires a contribué à TableMotion, une solution novatrice en intelligence artificielle pour les casinos qui est basée sur la vision par ordinateur. » – Dany Sirois, conseiller stratégique en innovation à Loto-Québec.

Cette solution innovante permet le suivi logiciel de jeux de cartes en temps réel, à partir des caméras déjà présentes dans les établissements. En utilisant l’intelligence artificielle afin de reconnaître les activités aux tables de jeux à partir de sources vidéo, ce développement unique et innovant représente un atout majeur dans la gestion des tables de jeux.

En modernisant les outils de surveillance, TableMotion contribue au maintien de l’intégrité des jeux et permet donc aux casinos de se concentrer sur la satisfaction de leur clientèle.

TableMotion

Paru initialement le 31 mai 2021 sur Tourisme Express

Collaborer avec des startups : trois exemples

startup

Collaborer avec des startups : trois exemples

Chaque nouvelle année amène son lot d’apprentissages. 2020 a demandé de s’adapter rapidement. Le MT Lab vous partage les bons coups de 3 de ses startups incubées.

Les partenaires avaient fait la sélection en avril dernier des 15 startups qui allaient former la 4e cohorte du programme d’incubation du MT Lab en 2020-2021. Plusieurs d’entre elles ont démontré leur agilité en déployant des projets pilotes ou des solutions clé en main dans le nouveau contexte sanitaire actuel de l’industrie.

BRITE4 – Cette entreprise qui conçoit et commercialise des distributrices automatiques intelligentes a su répondre rapidement à un besoin précis de l’Aéroport de Montréal en installant des bornes distributrices de masques à l’entrée des portes de l’aéroport pour les voyageurs qui auraient oublié leur masque arrivés à destination.

startup

Leav – Cette entreprise offre un paiement sans contact via sa plateforme web sans inscription préalable. Elle a testé l’efficacité de sa solution durant la période des fêtes en ouvrant un Pop-Up Store au Centre Eaton. Grâce à l’utilisation optimale de la donnée et de la technologie RFID, elle a démontré l’efficacité de l’expérience transactionnelle sans contact et ce, dans un environnement sécuritaire et sans tracas. La Fondation du maire : Le Montréal Inc. de demain vient de lui octroyer une bourse de plus de 10 000$.

Pack It Up – Cette entreprise a pour mission d’offrir une gamme de cadeaux uniques et mémorables envoyés sous forme de boîtes permettant de vivre des activités clé en main originales. Durant la période des fêtes, Pack It Up a su renouveler avec brio la notion d’expérience pour plusieurs entreprises québécoises qui ont dû annuler leurs festivités de bureau, mais qui désiraient tout de même utiliser leur budget d’événement afin de festoyer à distance avec leurs employés. Que ce soit des kits de mixologie ou d’apprenti chocolatier, ces boîtes cadeaux faites sur mesure pour l’employeur ont créé des moments chaleureux entre employés malgré le froid et la distance.

Pour en savoir plus sur notre 4e cohorte de startups incubées, consultez la liste de 15 entreprises à ce lien.

Bon début d’année 2021 et continuons d’innover ensemble pour le bien de l’industrie!

Paru initialement le 21 janvier 2021 sur Tourisme Express